Jimena Royo-Letelier

Alice Guerlot-Kourouklis

direction artistique
concept, musique, programmation

 

Aneymone Wilhelm

scénographie
créations des sculptures et mobiles

 

iakeriproject@gmail.com

Collectif IAKERI

Collectif IAKERI


Association Iakeri Project

41, rue de la Chine, 75020 Paris

SIRET : 833 317 126 00013 / APE/ NAF : 90.01Z

 

en - fr - es


Alice Guerlot-Kourouklis


Après des études en sociologie et une carrière de musicienne, Alice Guerlot-Kourouklis se consacre depuis plus de 15 ans à la composition et à la création sonore. Compositrice autodidacte, elle s’attache à l’exploration des textures sonores, comme à la porosité des esthétiques musicales. Elle élabore un langage singulier dont la pratique emprunte autant à la peinture qu’à la sculpture ou au tricot, l’enrichissant au gré d’expérimentations instrumentales et sonores. À ce jour elle a composé une trentaine de musiques de films, signé des créations sonores souvent en lien avec l’image, pour des installations, (Maison Européenne de la Photographie, Musée Marmottan, Festival Internationale de la photographie d’Arles, Le magazine du Jeu de Paume, La Cité Internationale de la dentelle et de la mode de Calais, Le Collège des Bernardins) et composé pour le spectacle vivant. En 2013, elle est lauréate de Emergence Cinéma dans la catégorie compositeur·trice. En 2016 elle crée le collectif IAKERI avec Jimena Royo-Letelier avec laquelle elle partage la direction artistique et co-signe en 2019 l’installation Murs Invisibles. En 2018, elle participe à la création au Cube de l’OWO, Open Women Orchestra, qui s’est produit au Théâtre de Vanves en 2019. En 2020, elle crée à la demande du Festival Image Sonore une pièce pour l'Agriconium, qu'elle interprète lors de la deuxième édition du festival, accompagnée du violoncelliste Eric-Maria Couturier (Ensemble Intercontemporain) et du violoniste Antoine Maisonhaute (Quatuor Tana).

www.algk.ovh

Jimena Royo-Letelier


Artiste et chercheuse chilienne, Jimena Royo-Letelier arrive en France en 2009 pour intégrer l’École Polytechnique puis suivre un doctorat en physique mathématique. Également diplômée de l’IRCAM et de l'École Normale Supérieure de Cachan, elle partage son temps entre recherche en informatique musicale et projets artistiques qui font dialoguer son, mathématiques et des sujets socio-politiques. Entre 2015 et 2019 Jimena travaille en recherche et développement en informatique musical. En 2016 elle crée le collectif Iakeri avec la compositrice Alice Guerlot-Kourouklis, avec qui elle partage la direction artistique. En 2019 le collectif Iakeri réalise l'installation sonore et visuelle "Murs Invisibles", oeuvre qui a été présentée dans différents expositions et festivals en France, Canada, Colombie et Chili. En 2016, elle crée avec Pierre Berger et Sergio Krakowski qui la pièce sonore interactive "Conversations", présentée pour la première fois dans le 7ème Congrès de Mathématiques à Berlin et qui fait partie à présent de la collection permanente du Universum, musée des Sciences et Technologies à Mexico (Mexique). A partir de 2017, avec Pierre Berger et Vincent Martial, elle réalise plusieurs sculptures sonores et plastiques pour le groupe de recherche en art et sciences "Esthétopies", qui travaille sur l'exploration sensible des espaces mathématiques. Avec le projet “Lineas de Fuga” sur la relation entre son et prisons, réalisé avec Jasmina Al-Qaisi et en collaboration avec le collectif Pajarx entre Púas, Jimena est lauréate du programme “Resonancias” du Goethe Institut et l’Institut Français et réalisera une résidence au centre d’art sonore Tsonami à Valparaiso, Chili en mars 2021.

jimenarl.github.io

Aneymone Wilhelm


Aneymone Wilhelm est plasticienne, scénographe, décoratrice et accessoiriste. De 2015 à 2020 à la Comédie Française, elle participe à la conception et la fabrication des accessoires pour les créations de la salle Richelieu, à leur gestion pendant les représentations, ainsi qu’à la mise en œuvre des effets spéciaux sur le plateau. Elle a eu l’occasion de travailler pour de nombreux metteurs en scène et scénographes, dont Ivo Van Hove, Stéphane Braunschweig, Thomas Ostermeier, Robert Carsen, Arnaud Desplechin. Elle collabore avec Pauline Jupin, auteure, dans la réalisation d’installations pour lesquelles elle construit des objets mécaniques interactifs, dont la dernière S’il pleut, alors je... La mémoire par glaciation du temps a été exposée à l’Institut Français de Copenhague en 2017. Ensemble elles mènent aussi un projet d’échange postal dont le fruit est exposé de manière «sauvage» dans l’espace public à Paris et à Copenhague.